ELON MUSK : L’entrepreneur qui va changerle monde

L’entreprenariat est la voix royale vers la richesse. On ne cessera jamais de le dire.

Cependant, quelle entreprise créée et dans quel secteur ? Cette question est d’autant plus importante que, créer une entreprise pour créer n’est vraiment pas l’objectif. Il faut créer une entreprise qui apporte quelque chose de concret à l’humanité. C’est justement ce désir de révolutionner le monde qui a donné naissance aux meilleures entreprises que la terre ait jamais porté.

Pourquoi cet article 

Devant mon poste télé ce jour-là, j’étais bizarrement ravi de  regarder la fusée FALCON 9 revenir de la station spatiale internationale. Cette fusée est revenue avec les astronautes précédemment transportés vers ladite station.

Ce qui est sidérant est que, c’est une fusée construite par un entrepreneur américain, qui a tout risqué pour réaliser ce rêve.

Je me suis mis alors à faire des recherches sur Elon MUSK pour tomber sur sa bibliographie rédigée par Ashlee Vance. C’est un livre qui m’a fortement inspiré, je me suis demandé si des hommes sont encore capables de réaliser une telle prouesse.

Je sais que c’est un fort de vouloir chroniquer la bibliographie d’un milliardaire américain, mais je me suis dit ; ce gars est culotté.

Un entrepreneur qui s’est mis dans la tête de vouloir conquérir une planète. N’est-il pas cool de vouloir en connaître un peu plus sur lui. Son parcours très inspirant, peut influencer de jeunes africains à rêver grand.

Dans mon tout premier article, j’avais  déjà relevé l’importance de développer notre continent pour compter dans le concert des nations. Ce n’est que par des projets de ce genre que nous pouvons y arriver.

Je ne doute pas que des africains quelque part ont des idées géniales pouvant révolutionner ce continent. Ils ont juste besoin d’une oreille attentive.

Je n’ai pas encore les moyens de les aider, mais j’écris cet article pour leur dire « Vous avez raison de rêver ». C’est possible d’entreprendre, de bouleverser les codes et de changer ce continent.

Cet article, pour également faire comprendre aux investisseurs d’écouter ces entrepreneurs en herbe, ils ne sont pas dingues.

Elon MUSK l’a fait, pourquoi pas eux.

Voici son histoire.

Le parcours de Elon

Ce qui est vraiment intéressant avec ce personnage, c’est qu’il n’est pas américain de souche. Elon MUSK est un africain d’origine. C’est vrai, pas noir, mais a grandi en Afrique du sud, un pays jadis exsangue à la haine et la ségrégation raciale.

Régulièrement maltraité à l’école, il a su transcender ses difficultés car doté d’une intelligence hors norme.

C’est un dévoreur de livres. Il a une mémoire photographique et est capable de garder en tête presque toute une encyclopédie après lecture. Introvertie, il se réfugie dans les livres pour se prémunir contre la violence du monde extérieur.

Un jour, alors que ces parents faisaient du shopping, il s’est éclipsé pour se réfugier dans une bibliothèque. Ses parents paniqués l’ont finalement retrouvé au fond de ladite bibliothèque où il était assis par terre, des livres autour de lui.

Il avait le goût de la lecture et très jeune déjà il rêvait de devenir un entrepreneur capable de changer le monde.

Il avait des idées claires sur ce qu’il voulait faire. C’est quand même précoce pour un jeune de son âge, mais Elon est singulier.

Le goût de la lecture malgré une enfance difficile à l’école et à la maison a contribué à forger ses convictions.

Rien ne doit vous arrêter dans l’accomplissement de vos ambitions. Je ne dirai pas assez, la lecture assidue des grands auteurs ou des livres qui nous passionnent contribuent à forger notre destin.

Elon l’a prouvé. Il savait ce qu’il voulait, il lisait beaucoup sur ses passions et il était déterminé.

L’immigration

Les grands rêves s’accomplissent dans les pays capables de les réaliser. Très conscient de ses objectifs, l’entrepreneur en devenir a immigré sur le canada.

En fait, son but est d’atterrir aux états unis où en ce temps, les rêves s’accomplissaient rapidement.

Cependant, n’ayant pas la green card il a choisi de transiter par le canada. Il a compris très tôt que pour réaliser ses rêves d’entrepreneur il devait étudier dans les écoles dignes du nom.

Différents diplômes en économie, gestion et physique en poche il a pu s’envoler aux états unis. Accompagné de son frère KIMBAL, son but était de conquérir l’Amérique et le monde.

La création de ZIP2

La toute première passion de Elon était l’informatique. Très jeune déjà, il développait des jeux vidéo et les vendait à ses amis. Cette passion dévorante, l’a conduit à stopper ses études de doctorat en physique à l’université de Stanford.

Avec son frère, ils ont monté leur première entreprise.

Ils étaient jeunes fougueux et passionnés. Le but de cette entreprise créée en 1995 est de connecter les entreprises aux réseaux internes. Très dubitatifs et n’ayant aucune confiance en ce temps-là à internet dont c’était les débuts, les deux jeunes ont dû user de stratagèmes pour arriver à convaincre les entreprises à avoir une représentation sur le net.

C’était osé mais ils ont réussi et ZIP 2, la création des deux entrepreneurs a connu un succès sans pareil. Elon MUSK est lancé!

J’entends ce que vous vous dites. Il a de la chance ! Il a pu immigrer au canada, puis aux états unis, deux pays transformateurs de rêve en réalité!

Je me suis dit la même chose quand j’ai commencé par lire le livre de Ashlee. Cependant, croyez-moi, Elon était animé d’une détermination qui, s’il était né sous d’autres cieux il aurait eu les mêmes succès.

Dans mon article ‘’persévérez et devenez riche’’, j’ai cité les huit facteurs clés de la persévérance. C’est fou ! Mais il a développé tous ces facteurs. C’est l’une des raisons qui m’ont conduit à chroniquer sa bibliographie.

Il est possible de développer ces facteurs. Je ne croyais pas moi-même que la même personne pouvait développer l’ensemble des huit facteurs.

Mais Elon l’a fait.

L’entrepreneur ayant réussi à concrétiser son premier rêve à taper dans l’œil d’un grand major du secteur de l’informatique. Ce dernier a proposé de racheter son entreprise. Il a empoché après la vente près 22 millions de dollars et le voilà en quête de la prochaine affaire. Celle-là qui va commencer par changer le monde.

Comment Elon a inventé la banque en ligne 

Doté d’une belle petite fortune, il a d’abord commencé par flamber une partie en achat de voitures de luxe et un avion à hélice. Cependant, dans sa petite tête il a toujours eu l’idée de développer une banque en ligne.

En effet, lors de ses études au canada, il a eu l’occasion de faire un stage dans une banque. Le système traditionnel de la banque l’a toujours exaspéré. Il a alors présenté un projet innovant de banque en ligne à ses anciens patron quand il était stagiaire , qui l’ont presque ridiculisé en le rejetant.

L’entrepreneur, pourvu maintenant d’un capital conséquent a alors créé X.com. On aurait dit le nom d’un site porno, mais c’est tout Elon, rustre et parfois sans manière.

L’entrepreneur a misé, toujours avec son frère une bonne partie de sa fortune. Il a engagé une pléthore d’ingénieurs en informatique qu’il supervisait.

Cependant, Elon avait de vilaines manières de communiquer avec son personnel. Ce trait de caractère bien que très désagréable pour ses employés est quand même l’une de ses forces.

Très brutal, parfois incompris, mais collaborant avec d’autres grands noms du domaine de la banque, il a fini par ce faire éjecter de l’entreprise qu’il a créée. Les nouveaux dirigeants l’ont débaptisé. C’est ainsi que X.com est devenu Paypal que tout le monde connait aujourd’hui.

Ce qui est drôle, il a été éjecté alors qu’il était en lune de miel en retard avec son épouse Justine Wilson. L’entrepreneur a tellement repoussé cette lune de miel qu’il a dû se résigner à un moment donné à la faire.

Un mordu du travail

Elon MUSK travaillait plus de 80 heures par semaine et exigeait le même effort à ses employés. Il n’était pas question de lâcher. Il avait des rêves trop grands pour se laisser distraire.

En fait, ça se comprend un peu lorsqu’on y pense. C’est vrai que cela, change de la semaine de 4 heures de Tim Ferris. Elon avait des rêves impossibles à réaliser sauf pour Lui-même. Il voulait changer le monde et rien ne pouvait l’arrêter. Quiconque ne le comprenant pas était débarqué.

Je reviendrai plus en détail sur cette façon de travailler et l’implication qu’il pouvait avoir sur les employés.

Ces décisions trop extrêmes pour ses collaborateurs et ses associés l’ont fait perdre le contrôle de deux entreprises. Les nouveaux patrons sentant la mine d’or et se faisant courtiser par des majors du secteur, ont décidé  de vendre paypal.

1.5 Milliards de dollars était la modique somme à laquelle, Paypal a été vendu et L’entrepreneur excentrique a empoché plus de 165 millions de dollars.

Revenons sur les rêves juvéniles de l’entrepreneur fou

Depuis l’enfance, Elon MUSK a toujours eu l’ambition de conquérir la planète mars. Ce n’est pas un rêve  d’enfant ayant suivi trop de film fiction. Il était convaincu que bientôt, la Terre n’aura plus suffisamment de ressources pour nourrir tous ses habitants. L’alternative est de coloniser une autre planète.

La planète Mars était pour l’entrepreneur le nouveau monde.

Mieux, vu le déclin du pétrole, il était convaincu qu’un jour on serait à court de ressources faucilles. Son ambition est alors de développer une énergie alternative. L’énergie solaire était l’alternative que l’entrepreneur prévoyait développer.

  • Créer une banque en ligne pour faciliter les transactions sur internet
  • Développer la vie sur la planète mars par des vols habités réguliers et la construction d’habitats.
  • Construire une voiture tout électrique
  • Développer beaucoup de solutions qui fonctionneraient avec l’énergie solaire.

C’était les rêves fous de l’entrepreneur qui voulait changer le monde. Aujourd’hui, on est habitué à ces thématiques, mais Elon il y a 25ans y rêvait déjà.

Il avait déjà la tête dans les étoiles

SPACE X, l’autre variable normalement impossible à résoudre

Depuis l’enfance et comme je l’ai précisé plus haut le but ultime de Elon était de conquérir la planète Mars. Cependant, à part lui, personne ne s’y intéresse vraiment. Il y a bien quelques illuminés qui organisent des choses à gauche et à droite mais sans grande conviction.

L’entrepreneur désormais très riche et ne sachant plus vraiment quoi faire de tout cet argent s’est mis à sillonner les expositions dédiées à la conquête de mars. Mieux, il sponsorisait beaucoup d’entre elles.

L’entrepreneur savait une chose, pour conquérir Mars il faut d’abord trouver le moyen de transport idéal. Une fusée était alors indispensable dans sa quête vers ladite planète.

Le seul pays qui pouvait lui procurer à frais réduit cet engin était la Russie. Cependant, sa tentative d’en acquérir une, a échoué. Les russes ne l’ont pas pris au sérieux.

Dans le vol retour avec ses amis, très déçu, il a commencé par griffonner sur du papier. Une fois fini, l’entrepreneur le brandit à ses amis en s’exclamant : « Nous pouvons la construire !! ».

C’est l’un des signes évident de folies de l’entrepreneur à ce moment précis. Comment penser que lui, certes millionnaire de la silicon valley, peut construire une fusée. Une technologie que seuls les états nations arrivent à dompter à coup de milliards et de plusieurs échecs.

Et pourtant il l’a fait !

L’entrepreneur a peine descendu de l’avion a commencé par se chercher un local. Il l’a trouvé et s’est ensuite focalisé sur le  recrutement des meilleurs ingénieurs qu’il pouvait trouver.

Space X est né.

Sa première fusée la FALCON 1 a mis du temps pour être construite. Les ingénieurs sont partis d’une feuille vierge pour construire pièce par pièce la machine.

L’entrepreneur extrêmement averti sur le sujet, pilotait tous les projets et sous projets devant conduire inexorablement à la réalisation de la fusée. Au prix de lourdes souffrances et de sacrifices, la fusée a été réalisée. A la suite de trois échecs la FALCON 1 a finalement réussi son vol en 2008.

SPACE X  a été mis sur orbite.

Elon a entrepris la fabrication d’une autre fusée (la FALCON 9) qui pouvait transporter des charges encore plus lourdes. L’entreprise a décroché un contrat vertigineux de plus de 1.5 milliards de dollars de la NASA.
Ce contrat est venu à point nommé, car l’entreprise après ses nombreux échecs était venue au point de rupture. Sans ce contrat de la NASA c’était la fin de l’entrepreneur et de SPACE X.

Elon est-il chanceux ? Je ne pense pas.

C’est un homme d’une détermination terrible. Qui exigeait l’impossible de ses collaborateurs. Le type même de premier de la classe qui a cette chose de différent, c’est qu’il admettait l’échec.

L’échec fait partie de la vie et l’entrepreneur en est pleinement conscient. Il l’a inculqué à ses collaborateurs et ensemble ils ont relevé des défis monstrueux.

Le continent africain a besoin de ce genre de visionnaire. Qui n’a pas peur de foncer dans le tas et de bousculer les codes. Un homme seul qui rentre en concurrence avec des états nations.

Oui ! Vous pouvez penser qu’il est chanceux mais non ! Je vous invite à lire entièrement sa bibliographie magistralement dressée par Ashlee Vance. Vous y verrez son cheminement et vous conclurez qu’un homme doté de la même détermination peut y arriver. Un résumé de sa vie a été mis en ligne par Thami Kabbaj l’auteur du livre  »AGIR ».

L’autre passion de Elon était la construction d’une voiture électrique.

La voiture électrique au pays du pétrole

Deux ingénieurs cherchant à financer la construction d’une voiture électrique, sont tombés sur Elon.

L’entrepreneur sans hésiter a accepté de financer le projet. Il a allongé de suite sur la table environ 7 millions de dollars. Cette fois encore il a voulu qu’on ébauche à partir d’une feuille blanche.

Tout construire soi-même. C’est la marque de fabrique de Elon.

Vous avez certainement entendu parler de la voiture électrique de Elon. ‘’TESLA’’.

L’entrepreneur a connu également beaucoup de difficultés pour construire cette voiture. Cependant, sa détermination légendaire l’a beaucoup aidé.

Les défis techniques dans la conception et la réalisation des modèles de TESLA étaient nombreux. Là aussi, il s’est battu comme un beau diable pour réaliser son rêve. Le livre donne beaucoup de détail sur le développement de tous les modèles TESLA.

Ce qu’il faut retenir à ce niveau est que l’entrepreneur était face à des défis d’argent. Construire une voiture électrique sans transfert de technologies étrangères coûte très cher. Il était engagé sur SPACE X qui a déjà englouti l’essentiel de sa fortune.

L’idée originale que l’entrepreneur a trouvée est de convaincre les clients à préfinancer l’acquisition de leur bolide. Par ce procédé, il pouvait déployer des technologies innovantes pour construire sa voiture.

Des retards de livraison ce sont accumulés et la voiture avait de plus en plus besoin de financement.

Par ailleurs, pour construire une voiture pouvant concurrencer les majors du secteur, il lui fallait certes beaucoup d’argents mais également une grosse industrie.

L’habileté de l’entrepreneur

Pour l’argent, l’entrepreneur au-delà du préfinancement avait recours à d’autres investisseurs contrairement à SPACE X.

Il a dû engager un spécialiste pour solliciter un prêt auprès du gouvernement américain. Ne suffisant toujours pas, l’entrepreneur s’est résigné  à introduire TESLA en bourse pour lever plus de capitaux. Ce qu’il s’est refusé à faire avec SPACE X.

Pour SPACE X, l’entrepreneur savait qu’il ne pouvait pas soumettre l’entreprise à la volatilité du marché boursier. Les gens le traitaient déjà de dingue et s’il s’y hasardait il pouvait tout perdre.

Pour l’entrepreneur, le but ultime de SPACE X  est de conquérir mars. Combien d’investisseurs pouvaient comprendre cela.

Ce qui n’est pas le cas de TESLA. L’entreprise avait besoin cette fois ci de gros capitaux et il n’y avait plus la NASA pour lui filer 1.5 milliards de dollars. Il fallait les trouver ailleurs.

L’introduction en bourse était le meilleur choix de l’entrepreneur. Mieux, il a réussi a conclu une alliance avec TOYOTA qui lui a presque laissé une usine d’assemblage pour une bouchée de pain.

L’entrepreneur avait alors l’argent et une usine. Il pouvait donc lancer la production massive de sa voiture et conquérir le monde.  

Ce n’est pas ingénieux ça!

A chaque entreprise une stratégie différente.

Pour ZIP 2 et PayPal, disons que l’entrepreneur s’est fait avoir car il a dû concéder à les vendre. Bon ! Il faut avouer que c’est le début de l’entrepreneur et ce ne sont pas des entreprises qui étaient inscrites dans ses rêves directs.

Cependant, pour TESLA et SPACE X c’est autre chose. Ces entreprises s’inscrivaient dans ses ambitions directes et il s’est battu pour les maintenir sous son contrôle.

Le soleil brille tous les jours avec Elon

Qu’il vous souvienne, l’entrepreneur avait un goût prononcé pour le soleil. C’est fort de cette conviction qu’il a créé avec ses cousins une entreprise de panneau solaire, nommé SOLAR CITY.

Au début, ses cousins voulaient juste importer des composants (panneaux solaires) depuis la Chine pour l’assembler aux états unis. C’est sans vraiment compter avec le feu qui anime ELON. L’entrepreneur ne voulait rien importer. Depuis SPACE X et TESLA, son unique objectif est de remettre l’Amérique sur la voie de l’industrialisation.

SOLAR CITY ne pouvait pas faire exception. L’entrepreneur, avec la même méthode a su convaincre ses cousins et autres investisseurs à fabriquer les panneaux aux états unis.

Bien lui en a pris, car contrairement aux apparences. Les américains ont adhéré à son projet et la valeur de son entreprise s’est rapidement envolée.

Cette fois ci-encore il s’est dépêché de l’introduire en bourse pour avoir plus de capacité d’investissement.

En tout, il y a une cohérence entre TESLA et SOLAR CITY. L’un fournissant tous les matériels électriques à l’autre.

ELON MUSK n’est pas arrivé à gérer autant d’entreprises sans casser quelques œufs.

La part d’ombre de l’entrepreneur

Elon a beau être un génie dans sa catégorie, il n’en demeure pas moins qu’il pourrait paraître dénuer de tous sentiments. Vous savez, un peu comme Freddie Highmore dans la série à succès ‘’The Good Doctor’’

Distant, parfois froid, très rustre, Elon incarnait tous ces qualificatifs. Sa méthode de communication avec ses collaborateurs était exécrable. Ses entreprises avaient l’un des turn-over les plus élevés. L’entrepreneur ne supportait pas la contradiction et tous ceux qui l’ont testé sur ce point en ont eu pour leur grade.

Il virait à tour de bras et embauchait constamment. C’est un entrepreneur qui a fini par se débarrasser de tous ses associés avec qui, il a lancé ses entreprises.

 Du côté vie privée ce n’est guère reluisant.  Il a fini par se séparer de son épouse Justine Wilson, avec qui, il a quand même eu cinq enfants. Elon ne tolérait pas la contradiction même dans son propre foyer. Il a fini par épouser une jeune actrice de 20 ans sa cadette. Ils eurent ensemble un enfant.

L’entrepreneur a fini par divorcer d’elle et quelques année plus tard l’a ré épousé à nouveau. C’est Elon, l’imprévisible sachant là où il va, mais empruntant parfois le chemin contraire. Congédiant tous ceux qui lui faisaient de l’ombre. Même les généraux de l’armée américaine qui lui fournissaient ses supers contrats n’étaient pas épargnés.

Néanmoins il a apporté beaucoup à l’Amérique et redonné de l’espoir à certains dans le monde.

Elon MUSK le révolutionnaire

C’est un autre livre, une autre bibliographie, rédigée par Elk Bawn. je ne l’ai pas encore lu. c’est peut être un autre point de vu sur le personnage Je vous invite à la lire et m’en faire part dans vos commentaires. on ne sait jamais je pourrai modifier certaines de mes analyses.

Au fait, si vous achetez un livre  à partir des liens que je laisse dans cet article ou dans les précédents, AMAZON me versera une petite commission. Ce geste pourrait m’aider à continuer mes recherches en vue d’écrire d’autres articles. Merci par avance.

Revenons sur le révolutionnaire

Beaucoup de ses détracteurs affirmaient à qui voulait l’entendre que Elon est un entrepreneur mégalomane. Se souciant uniquement de paraître et s’enfichait royalement des autres. Ils affirmaient également qu’il n’a rien apporté de plus à l’humanité à part des plats réchauffés.

Ils ont peut-être raison si l’on considère que la voiture électrique faisait déjà partie des projets des grands constructeurs européens. Les fusées étaient déjà construites depuis des dizaines d’années. Les panneaux solaires sont légions dans le monde surtout avec la Chine qui est le premier fabriquant.

Cependant, lorsqu’on considère que :

L’entrepreneur a bouleversé les codes en faisant construire une fusée par une entreprise privée. Par conséquent est rentré en concurrence directe avec des états nations.

Elon a bouleversé la mentalité du peuple américain en introduisant une voiture purement électrique dans leurs habitudes. Sans compter qu’il est le premier à avoir concrétisé une voiture purement électrique. Les autres constructeurs avaient des projets, mais centrés sur une voiture hybride.

Le visionnaire a bouleversé les pratiques en construisant sur le sol américain des voitures électriques et des panneaux solaires. Un pays habitué à du pétrole et de grosses voitures polluantes.

Le chef d’entreprise a été à l’origine de la première banque en ligne. Personne avant lui n’y avait pensé.

Considérant tout ce qui précède, je peux affirmer qu’il a quand marqué le monde.

Le parallèle avec Steve Job

Qu’il vous souvienne que les grandes entreprises dans le domaine de la  téléphonie mobile étaient européennes et canadiennes. NOKIA, BLACKBERRY, ALCATEL étaient les marques de portables en vogue à une certaine période.

Steve job, l’entrepreneur visionnaire est venu bouleverser les codes en créant de toute pièce un nouveau genre de portable. Il a réussi à remettre les états unis en selle dans le domaine des portables tactiles. Toutes les entreprises jadis prospères dans ce secteur ont tous fait faillite.

Apple est né et ses concurrents directs (SAMSUNG) qui ont largement copié les inventions de Steve l’ont suivi.

Elon s’inscrit dans le même genre à mon avis. Il a recentré certaines technologies  qui avaient déjà échappées à l’Amérique. C’est vrai, il n’a pas encore atteint une capitalisation boursière de plus de 1000 milliards de dollars. Mais il va y arriver j’en suis sûr.

L’entrepreneur ELON MUSK, s’est beaucoup diversifié et à un comportement parfois décalé. S’il se recentre sur ses entreprises les plus prometteuses, c’est sûr qu’il y arrivera.

Aux dernières nouvelles je crois qu’il s’assagit et il redéfinit ses priorités. A ce rythme et sans nulle doute il arrivera à atteindre des sommets.

Leçons à tirer

J’ai pris sur moi de chroniquer ce livre pour éveiller la conscience de la jeune génération. Il y a encore de l’espoir et c’est peu de le dire.

Elon MUSK, a commencé son aventure entrepreneuriale en 1995 avec ZIP 2. 25 ans après il a accompli des choses extraordinaires. C’est vrai, il faut l’avouer, il a immigré dans un pays où les rêves étaient réalisables. Il a fréquenté quand même de bonnes écoles. Mais à ce niveau et comme je l’ai précisé plus haut il avait le goût de la lecture depuis son enfance.

Il a eu la chance d’avoir rencontré des hommes qui ont cru en lui.

C’est là, tout ce qui manque dans le monde francophone et notamment en Afrique. Nous ne croyons pas en nos potentialités. Nous ne croyons pas en nos jeunes. Ils fourmillent d’idées et nous restons sourds à leurs cris.

Il est temps de les écouter, de croire en leur projet.

Aucun projet n’est loufoque, l’entrepreneur Elon MUSK l’a prouvé en long et en large. La jeunesse francophone et africaine doit reprendre confiance en elle et se dire : je peux y arriver !

Le livre n’a pas fait état de ses initiatives en Afrique. L’auteur n’a-t-il pas eu le temps ? Ou il n’a pas interviewé les bonnes personnes. Ceci est d’autant plus marquant que Elon est un africain. Je doute fort qu’il n’ait pas initié des projets en direction de l’Afrique. Mes recherches à ce stade n’ont encore rien donné. J’y reviendrai donc.

Tout a été déjà inventé c’est presque sûr, mais l’Afrique est gorgée d’opportunités de transformation d’idées existantes ou nouvelles. Nous devons aider les jeunes à les déceler et les concrétiser.

C’est encore possible

Réflechissez, entreprenez et devenez riche et prospère.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 3 =


Retour haut de page